11 familles et 11 sociétés possèdent 63% des terrains à Luxembourg-Ville

Quand vivre au Luxembourg devient un luxe ou le privilège d’une classe. Cela fait maintenant plus de 10 ans que les prix de l’immobilier ne cesse de grimper et de peser de plus en plus dans le revenu des ménages.

Evolution des prix immobiliers résidentiels, du coût de la vie, et des salaires nominaux (1995-2016)

La Chambre des salariés est à l’origine d’un rapport sur le sujet. Évoquant «une hausse continue et effarante des prix immobiliers», la CSL a rappelé le danger qui pèse sur les résidents. «18,3% des propriétaires et des locataires font face à un risque de pauvreté», souligne son directeur Sylvain Hoffmann. Et pour cause, selon la CSL qui reprend des données de l’Observatoire de l’habitat, le coût du logement pèse en moyenne un tiers du revenu disponible et il est même «une surcharge» pour 38,8% des ménages du pays.

Entre le début des années 2000 et le milieu des années 2010, les prix de l’immobilier ont augmenté bien plus que le salaire moyen. Le prix d’achat d’un appartement a augmenté de 65,5%, la location de 47,5%. Quand le salaire moyen n’a évolué «que» de 33,6%.

  • Début 2020, la Chambre des salariés alerte sur le sujet.
  • Le 26 septembre 2020 une marche est organisée à Esch
  • Le 10 octobre 2020 une marche nationale est organisée à Luxembourg.

Laisser un commentaire